La Rose Noire

Décelez l’extraordinaire dans l’ordinaire.


  Un journaliste accoste deux ouvriers du bâtiment et demande au premier :
- Quel est votre travail ?
L'homme se décrit comme un quasi-esclave qui perd son temps à empiler des briques les unes sur les autres pour un salaire de misère.
Le journaliste adresse la même question au deuxième ouvrier. La réponse est très différente :
- J'ai une chance inouïe. Je participe à l'édification de monuments superbes. Je transforme de simples briques en chefs-d'œuvre de l'architecture.
Ils ont tous les deux raison.
Nous voyons dans la vie ce que nous voulons bien y voir. Si vous cherchez la laideur, vous en trouverez à revendre. Si vous abordez les gens, votre travail ou le monde en traquant les défauts, vous n'aurez aucun mal à en trouver.
Mais l'inverse est aussi vrai. Si vous guettez l'extraordinaire dans l'ordinaire, vous pouvez vous entraîner à le débusquer. Ce maçon voit des cathédrales dans de simples amas de briques. Pouvez-vous en faire autant ? Etes-vous sensible
à l'extraordinaire beauté du monde, au miracle de la vie ?
Il suffit d'y mettre un peu du sien. C'est une question de volonté : nous avons tant de choses à admirer, tant de gratitude exprimer ! Gardez cette stratégie en tête et vous vous apercevrez que les petits faits de la vie ordinaire
prennent soudain un sens nouveau.

Auteur inconnu

Merci à Erick pour cette histoire.



19/11/2005
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres